Accueil
identité
editorial
legal
Messages 2018
Messages 2017
Messages 2016
Messages 2015
Messages 2014
renevier
enseignements
claire-lise
Concert
gerbe
Film
jeunes
louange
pdj
tf1
chants
formation
hutter
meissner
schaffter
jon
esperance
Trait d'union
Agenda
marsilly






legal








Editorial du pasteur - Décembre 2018

  

Matthieu 3 versets 1 à 12

« 1 En ce temps-là parut Jean Baptiste, prêchant dans le désert de Judée. 2 Il disait : Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche.
3 Jean est celui qui avait été annoncé par Esaïe, le prophète, lorsqu'il dit : C'est ici la voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, Aplanissez ses sentiers. »


Noël en hiver :

Le temps semble prendre les couleurs de l’hiver : brouillard, froid et nuit.

Le temps semble prendre les couleurs de l’hiver et pourtant

je suis sur la terre pour découvrir le bonheur de la vie avec Dieu.

Me voici donc en cette période avec Jean-Baptiste au désert :

Il me parle de changement « Préparez le chemin du Seigneur ! » et de rencontre « Celui qui vient après moi. »


Temps de l’Avent :

Comme tu le sais, l’Avent ouvre une année de nouvelles lectures bibliques.

L’Avent, c’est le temps de l’attente :

Attente particulièrement vraie lorsque les lumières de Noël s’éteignent !

Attente de la venue de Jésus dans ma vie, attente de son retour à la fin des temps.

Cette attente est joyeuse ; elle est confiante.

Cependant, il y a des difficultés.


Préparez :

« Préparez le chemin ! Enlevez les obstacles ! Déjà la cognée se trouve à la racine des arbres ! »

Jean-Baptiste ne mâche pas ses mots !


Engeance de…

Voici donc que des Pharisiens et des Saducéens arrivent en grand nombre.

« Engeance de vipères ! »

Je pouvais m’attendre à mieux !

Qui sont les pharisiens et les saducéens ?

Ils sont chargés d’enseigner.

Quoi changer ?!

« Mais, pensent-ils, nous sommes de fidèles pratiquants ! »

Qui sont-ils ?

Ce sont des honnêtes gens, tellement honnêtes ! Des honnêtes pécheurs !

Pourtant, parfois, derrière les apparences le cœur souffre … !

C’est pourquoi, Jean-Baptiste, propose de fendre la carapace, d’enlever le vernis.


L’eau, … et après :

En effet, que voit Jean ?

« Mince alors ! Des gens viennent et repartent … mouillés ! Pas de changement ! Tristesse ! »

Pourtant, dans la relation avec Dieu je dois normalement avancer, découvrir.

« Il faut que ça change ! », disent beaucoup.

Ah, me convertir !

Vivre la Parole ! Enfin … ! De nouveau porter des fruits « durables » !

Il y a, ceci dit, une chose importante à savoir :

Pour changer, il te faudra t’arrêter !

T’arrêter de quoi ? De faire la même chose bien sûr ! …


« Avec » :

A Noël, tu célèbres Dieu qui s’incarne, qui prend forme humaine, … la Parole créatrice faite chair.

A l’époque, il n’y a pas de place dans l’hôtellerie.

Et moi, est-ce que j’abandonne le dialogue avec Dieu : Jésus??

Mais, Le laisser de côté, me détourner de Lui, c’est retomber dans le moralisme : l’illusion de penser que je suis capable seul de m’en sortir !


Le désert :

« Préparez le chemin ! », dit le Baptiste.

Ce faisant, il annonce un nouvel Exode, le dernier !

« Préparez le chemin ! … On rentre à la maison ! »

Ainsi, le temps de l’Avent est un temps de rencontre, de retour vers Dieu.

Oui, car s’il existe une bonne musique, il existe aussi une pollution sonore contre laquelle lutte Jean.

N’est-ce pas, en effet, au creux du rocher, dans une brise légère, que l’Eternel s’adresse à Elie ?

C’est la raison pour laquelle Jean ne prophétise pas dans les villes.

Il donne rendez-vous au désert.

Pourquoi là ?

Justement, parce que c’est le lieu de la rencontre.

C’est à cet endroit que Moïse a été visité !

Maintenant, … comme tu le sais, certains enfants attendent Noël !

Et moi, adulte, qu’attends-je de la venue de Jésus ?

Certes l’Avent correspond à un temps d’attente, or pour attendre il faut « désirer. »


Mais, dans le vacarme ambiant qu’adviendra-t-il de Sa Parole, qu’adviendra-t-il de la Parole de Dieu ?

C’est vrai que d’une certaine façon le Noël commercial, avec tous ses artifices, peut être pris comme un exemple de ce lieu où rien n’est entendu !

Et du coup, me voici dans ce chaos des origines : Besoin d’une Parole qui remette de l’ordre !

Car, en effet, dans mes déserts intérieurs une voix crie ! …

Cette voix est celle du Seigneur qui appelle dans le désert de ma faiblesse, de ma nostalgie et de mes blessures …

Or, « avec » Lui, même les déserts reverdissent !

J’ai donc besoin de faire désert en moi ! D’adopter un style de vie en rapport !


« Lui vous baptisera dans le feu. »

Le problème qu’observe Jean avec son baptême, c’est qu’on peut ressortir simplement … « mouillé », rien de plus !

Mais, le feu de Dieu, sa présence au long des jours, c’est autre chose !

Comment la chose est-elle possible ?

Prie Dieu avec les mots de chaque jour, parle avec ton Créateur : « Seigneur Jésus, … »

Le Seigneur, par Sa Parole, … les témoignages des anciens, te parle !

Le Seigneur, au travers des événements, parle !

Le Seigneur, par Son Esprit, parle dans ton cœur : Il met en toi des pensées nouvelles. Il te dit que Dieu est Père (Abba, papa en araméen) !


A la place de la brûlure, il met en toi la chaleur de son Amour.

Ésaïe 49 : « 15 Une femme oublie-t-elle l'enfant qu'elle allaite ? N'a-t-elle pas pitié du fruit de ses entrailles ? Quand elle l'oublierait, Moi je ne t'oublierai point.16 Voici, je t'ai gravé sur les paumes de mes mains ; Tu es toujours devant mes yeux.… »

Te voici maintenant témoin de son Amour !